ven.

16

déc.

2011

journal d'atelier 28

travail en cours : série de tulipe
travail en cours : série de tulipe

Un gros manque dans ce journal d'atelier : trop accaparée par les autres obligations de la vie, et sans aucun doute bloquée par la dernière grande toile dont la figuration me pose problème. Je décide de laisser mijoter mon inconscient, et pendant ce temps j'achète un bouquet de tulipes, qui me sert de modèle : une sorte de "jardin d'Eden" portatif en somme...  Je compte le dessiner et le peindre jusqu'à sa destruction complète.

Trois dessins au stylo feutre pour l'instant, dont deux ci-dessous, et cette série  d'encres de chine.

Écrire commentaire

Commentaires : 4
  • #1

    Lucien (lundi, 19 décembre 2011 16:23)

    Ce sont bien sûr des autoportraits, comme toute oeuvre. Tu dis "je compte le dessiner et le peindre jusqu'à sa destruction complète" ... destruction complète ?

  • #2

    Raphaële (mardi, 20 décembre 2011 11:25)

    > dans un premier temps, je me suis dit, Lucien : "flatteur de penser que j'ai quelque chose à voir avec un bouquet de tulipes"... :-) Mais, finalement, cette élégance de jupe empesée, cette façon de se cacher dans les feuilles tout en se laissant dévoiler, peut-être... :-)
    Ah, la destruction complète, tout de même ce n'est pas moi, pas encore ;-) : c'est simplement que je vais continuer à dessiner le bouquet au fur et à mesure de sa décomposition, avec peut-être les pétales tombant sur la table, les feuilles qui se dessèchent et s'inclinent peu à peu, que sais-je ? On verra...

  • #3

    Danalyia (mardi, 27 décembre 2011 12:38)

    J'aime beaucoup ces dessins ! Je suis allée voir le site de David Hockney - merci pour le lien...
    C'est bien vrai qu'une photo est tout autant une interprétation de l'objet qu'un dessin ou un tableau. De même, chaque "exécution" d'une oeuvre musicale est une re-création. Tout cela est à la fois passionnant et vertigineux.
    Heureuse fin d'année à vous !

  • #4

    Raphaële (mercredi, 28 décembre 2011 10:10)

    > Ces dessins restent des exercices sans prétention de l’œil et de la main, Danalyia : je suis contente que leur simplicité vous plaise.
    Oui, il y a de quoi réfléchir sur ce qu'est l'objectivité quand on s'efforce de vraiment regarder - ou écouter - les choses !