lectures · 09 décembre 2018
"La beauté [puis-je rajouter la science ?] n'est pas une qualité inhérente aux choses elles-mêmes, elle existe seulement dans l'esprit qui la contemple" David Hume Comment se fait-il que nous entrions en résonance avec des pigments de couleur collés à une toile ou à un panneau de bois, que nous appelons des tableaux, avec des blocs de pierre taillée que nous appelons des sculptures, avec l'argile, le fer ou le bronze travaillés, même quand ce qu'ils présentent n'a aucun rapport...
journal d'atelier · 06 novembre 2018
J'ai travaillé dernièrement sur le thème de la maison, toujours avec le principe du noir sur noir : noir de l'encre de chine, enrichi d'acrylique, et noir velouté mat de la gouache. Deux petits travaux sur papier qui seront à vendre bientôt au profit de l'association SNL ...
journal d'atelier · 25 août 2018
Suite cet été de la série Walden, inspirée par Thoreau. J'ai utilisé de la pellicule 3200 ASA avec mon Holga, ce qui donne beaucoup de grain, mais cet effet impressionniste n'est pas désagréable... A poursuivre ?
Quoi de neuf ? · 10 mai 2018
Le week-end de Pentecôte, je participe à une exposition promenade à Chevreuse, le long de l'Yvette, sur le thème de l'eau, avec l'association Hélium dont je fais partie. Le vernissage est le samedi 19 mai, à partir de 19 heures.
Quoi de neuf ? · 03 mai 2018
Il y a deux ans maintenant, Olivier Salmon et moi sommes allés à Kyoto, au Japon. Nous avons visité un grand nombre de temples bouddhistes, dont certains zen, qui ont inspiré ma série noire. De ce voyage est né un livre, Dans l’œil de la carpe, dans lequel nous dialoguons à la fois par la photographie et par la poésie. Quelques extraits sont consultables sur Google book.
Quoi de neuf ? · 04 mars 2018
Avec mon appareil photographique argentique, le Holga, j'ai commencé une série en hommage à Thoreau. A consulter sur le site...
carnet de peinture · 28 décembre 2017
Il faut trouver une forme qui fasse sens. Peindre le fond en bleu marine et les vagues en blanc par en-dessus ? Réfléchir au cadre comme limite. Fabienne Verdier, Polyphonies. Au départ, la relation entre la peinture et ce travail sur les concepts m'avait laissée perplexe. Choix de sonorités proches, renouveau de la rime : arborescence / allégorie. Deux premiers termes fondateurs car soutenant/exprimant le travail même de l'artiste. Associer deux termes pourrait être une façon de faire...
09 mars 2017
En attendant de pouvoir refondre entièrement ce site, qui a été complètement vidé de son contenu par la disparition du flash, je reprends ici le journal d'atelier. En ce moment, noir sur du noir. Je travaille à partir d'encre de chine, que je tamponne. Je me laisse inspirer par la nature qui m'entoure, ici les lotus, l'un de mes sujets de prédilection...
01 mars 2014
écrire un commentaire / retour à l'accueil

Afficher plus